toulouse-cafe-resto-restorant-enfant-kid-parent-famille-maman-papa-bebe-zeplegraounde-the-jeux-boots-and-pepper-structure

ZePléGraounde : le temple de la survie parentale à Toulouse

ZePléGraounde…

Il est de ces lieux que l’on ne remarque pas au premier abord

Le premier abord étant, par exemple, de nombreuses virées shopping entre copines, ou la recherche effrénée du QG étudiant où l’on pourrait refaire le monde jusqu’à pas d’heure, avant d’aller trainer nos guêtres ankylosées sur les bancs d’un amphi d’université à moitié déserté…

blog-maman-toulouse-cafe-resto-restorant-enfant-kid-parent-famille-maman-papa-bebe-zeplegraounde-the-jeux-boots-and-pepper-salle

Puis, un jour, sans crier gare, nous voilà parents

Et notre regard de lynx affuté semble prendre tout à coup conscience de l’existence d’un monde parallèle, un monde où le soleil se lève aux alentours de 6h15, pour se coucher 14h plus tard, au milieu d’une montagne de couches et d’explosions de lancers de purée. Le monde des…

PARENTS, ces animaux étranges, à la démarche approximative et aux yeux cernés, qui tentent, contre vents et marées, de maintenir leur vie sociale à un niveau, certes minimal, mais que l’on pourrait qualifier de satisfaisant, ou du moins, proportionnel à leurs possibilités. La tâche est ardue.

Comment conserver une vie sociale lorsque l’on devient parent ?

Et que :

1/ Nous sommes en jet-lag permanent avec nos amis qui n’ont pas encore d’enfants, ou même avec ceux qui en ont, mais qui sont plus grands ?

2/ Nous avons greffés à nous d’adorables petits monstres, 7/7j et H24 ? Et que ces petites ébauches humanoïdes ont des exigences, notamment en terme d’horaires et de libertés pédestres, peu compatibles avec notre idéal de la tournée des bars ?

3/ Nos seuls compères sont ces couples qui ont eu la brillante idée de se reproduire de manière simultanée, mais avec qui l’organisation des moindres retrouvailles relève de l’exploit, entre 3 annulations pour cause de fièvre, gastro et autres varicelles, et 2 replis honteux pour cause d’épuisement suite à de trop nombreuses « nuits pourries ».

Comment faire en sorte que nos weekends ne se résument pas inlassablement à de (ma foi pourtant fort sympathiques) marathons Netflix ?

Et bien il faut s’adapter, peut-être s’octroyer un budget baby-sitter pour s’offrir un peu de temps à deux régulièrement, et pas uniquement le soir, pour un resto.

Peut-être faut-il aussi revoir entièrement la carte géographique de nos sorties habituelles, et découvrir de nouveaux endroits où l’on pourra être accueillis en meute familiale, et de jour, sans s’essouffler entre deux toboggans et cette fichue barrière de square que personne ne pense à refermer, sans avoir à courir partout, sans jongler entre les assiettes volantes et les verres renversés, sans fermer les yeux à la moindre tentative de nos poulbots de découvrir (avec des doigts gluants sinon c’est pas marrant) la superbe déco minimaliste de ce tout nouveau (et minuscule) repaire à bobos ?

On cherche la perle rare, un lieu accueillant pour toute la famille

Et on arrive chez…

ZePléGraounde : le temple de la survie parentale

Ou comment offrir au coeur de Toulouse un espace à la fois adapté aux enfants, avec de multiples espaces de jeux, des repas maison et équilibrés servis dans une vaisselle incassable, des ateliers et animations à thèmes, et aux parents, grâce à différents espaces pour déjeuner ou bouquiner devant un café, des canapés pour s’avachir ou allaiter, un accès free-Wifi pour bosser ou zoner sur les réseaux sociaux, se laisser (vraiment) aller car les sorties et entrées sont sécurisées (et les enfants ne pourront donc pas se volatiliser), et même déguster une (ou plusieurs) bières pression histoire de vraiment décompresser !

Ici, les parents se (re)posent et consomment leur boisson favorite pendant que les enfants s’ébrouent dans des structures de jeux adaptées (il y a d’ailleurs plusieurs formules d’abonnement ou de packs, aux tarifs dégressifs, l’accès est gratuit pour les adultes et les bébés de moins de 18 mois).

Côté restaurant

Alors oui, on ne viendra pas déguster ici une cuisine fusion haute en couleurs et réputée pour son originalité,  mais les menus changent régulièrement, nous laissant le choix entre des croques-monsieurs, bagels, salades, quiches, soupes, plats du jour, ou planches de charcuterie, le tout fait maison. Mention spéciale au café gourmand, qui porte vraiment bien son nom, avec 3 demies pâtisseries et une boule de glace (finir son assiette est une épreuve). Et le dimanche, c’est brunch pour tout le monde.

blog-maman-toulouse-cafe-resto-restorant-enfant-kid-parent-famille-maman-papa-bebe-zeplegraounde-the-jeux-boots-and-pepper-salle

Pour les enfants, ZePléGraounde propose une formule bébé (aux alentours de 5€) comprenant un petit pot et une compote bio, et une formule enfant à moins de 10€ (+ 1h de jeux offerte) avec entrée (crudités ou soupe), plat du jour (viande ou poisson au choix, accompagnements variés type flans de légumes, risottos, bref pas que des frites), boisson et dessert (glace, compote ou laitage).

Petit détail, qui selon moi a toute son importance, pas besoin d’apporter de bavoirs, ils sont fournis par la maison (et on a donc pas besoin de ramener ensuite un immonde torchon trempé et baignant de purée dans son magnifique sac à langer). Pour couronner le tout, les enfants peuvent poser leurs royaux fessiers sur des chaises hautes Tripp Trapp, et les bébés sont confortablement installés dans des transats, qui peuvent être posés en hauteur sur les banquettes.

Côté café / salon de thé

A toute heure de la journée, on peut grignoter des moelleux au chocolat, muffins, cheesecakes maison, accompagnés de smoothies (réalisés minute avec de vrais fruits, je le précise car j’ai été parfois surprise par les interprétations audacieusement chimiques de certains salons de thé).

Pour les kids, une formule goûter à 5€ (servie à n’importe quelle heure) comprend une demie part de gâteau, une boisson, une compote ou un fromage blanc et, le rêve de tout gnome en bonne et due forme : 3 bonbons ! Encore une fois, c’est relativement équilibré, tout est pensé pour satisfaire les enfants ET leurs parents.

blog-maman-toulouse-cafe-resto-restorant-enfant-kid-parent-famille-maman-papa-bebe-zeplegraounde-the-jeux-boots-and-pepper

Côté bébés

Un coin est aménagé pour accueillir nos amis à quatre pattes, ou même ceux qui rampent ou qui dorment (mais ces derniers existent-ils vraiment ?). Un grand tapis, des transats, des coussins et différents jeux d’éveil leur permettent de se dégourdir les petons tout en s’adonnant à leurs premières interactions sociales et microbiennes avec d’autres énergumènes de la même espèce. Les parents, quant à eux, peuvent les admirer en se vautrant dans les canapés, bien calés au milieu des coussins d’allaitement.

blog-maman-toulouse-cafe-resto-restorant-enfant-kid-parent-famille-maman-papa-bebe-zeplegraounde-the-jeux-boots-and-pepper-tapis

Côté jeux

Deux structures sont a disposition des enfants : l’une, accolée au coin bébé est réservée aux 2-4 ans, une autre, sur 3 niveaux, est adaptée aux envies d’exploration des plus grands. Toboggans géants, parcours en mousse, rouleaux maléfiques, ponts de singes et piscines à balles, il y en a pour tous les goûts. Et pendant ce temps, le parent se détend…

Côté garderie

THE big découverte pour moi cette année ! ZeGarderie est ouverte aux enfants à partir de 3 ans, pour une durée maximum de 3h. Et là bonheur : ateliers  d’éveil et éducatifs, maquillages, jeux de société, ou tout simplement jeu libre dans les structures, accompagnés d’animateurs et d’animatrices qui encadrent les différentes activités. Et les parents peuvent aller se promener.

Côté ateliers

Tout au long de la semaine, sur différents créneaux, vos enfants pourront profiter de divers Z’ateliers : éveil musical, English camp et English Cantine (en association avec plusieurs écoles publiques du centre-ville de Toulouse), initiation au Yoga, etc. N’hésitez pas à consulter le site de ZePléGraounde pour plus d’informations.

Du côté des WC

Oui ça mérite (aussi) un paragraphe. Car ici, ce ne sont pas de simples WC, mais d’immenses tables à langer, des minis toilettes pour enfants (pas besoin de porter ton gnome à bout de bras, tout en essayant de viser adroitement pour qu’il accepte de se soulager ailleurs que sur tes nouvelles bottes italiennes), des lavabos à différentes hauteurs pour que tout le monde puisse se laver les mains en autonomie, tout ça sur un fond sonore digne de Joseph Kessel, et une déco Jungle qui donne définitivement envie de s’arrêter de jouer 3 min, et éviter ainsi les malencontreux accidents.

Et sache que si toutefois, tu es un parent ingrat (ou aux capacités mnésiques entachées par le manque de sommeil), il y a même de quoi te dépanner d’une couche ou deux. Magnifaïke !

Alors certes, tout ceci a un coût…

Oui, sauf que :

Quitte à aller déjeuner ou boire un verre, autant payer (un peu) plus cher et pouvoir se détendre réellement, en laissant courir et jouer les enfants (et franchement, selon mon humble avis, les packs d’heures de jeux ne sont pas excessifs pour le confort de pouvoir laisser ses enfants jouer librement tout en se prélassant).

Et ZE bon plan : de nombreux commerçants du centre-ville de Toulouse vous offrent (pour un montant minimum d’achat), une carte cadeau vous permettant de bénéficier d’1h de garderie offerte (n’hésitez pas à demander pendant vos sessions shopping, peu sont au courant ou osent le demander !).

Alors, convaincu ? On s’y retrouve dimanche prochain entre acolytes cernés pour bruncher ?

Et si tu as d’autres sympathiques adresses à partager, n’hésite pas à laisser ici  un gentil commentaire, de nombreux parents t’en seront reconnaissants !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 réflexions au sujet de « ZePléGraounde : le temple de la survie parentale à Toulouse »

  1. Même quand tu m’en as parlé je ne réalisais pas encore à quel point c’était génial cet endroit !!!
    Non mais le rêve se trame jusque dans les toilettes !!
    Tout est pensé par âge (au passage c’est génial le prêt du bavoir!!), c’est brillant !!! Et il y a le wifi…. C’est le paradis. La garderie, cerise sur le gâteau et sans parler des transats 😉
    Les prix sont supers accessibles en plus (franchement je trouve pas ça cher du tout.
    Le must pour moi (bah oui j’ai mes petites faiblesses^^) : Le brunch ! Je te préviens, j’arrive et je veux aller dans ce petit paradis 😉

    1. Hahaha on sait où sortir bruncher le jour où vous viendrez nous voir et visiter Toulouse alors ;-).
      Plus sérieusement, je ne comprends pas que ce genre de concept ne fasse pas plus d’émules… À mon avis, sur Paris ça fonctionnerait à fond, mais dans les plus petites villes, on n’est peut-être pas prêt à payer pour ce type de services… Il y avait un autre salon de thé du même genre il y’a quelques années, qui a mis malheureusement mis la clef sous la porte car trop déficitaire… Mais je garde espoir, d’autres initiatives de ce genre verront forcément le jour !

    1. Tu parles à une instit là… J’imagine que ma capacité à occulter le bruit doit légèrement dépasser celle du commun des mortels… Enfin, en vrai, le weekend c’est animé 😉 mais en semaine, il y a beaucoup moins de monde et c’est un régal !

  2. C’est drôlement chouette ça! Pour le moment je ne connais que les aires de jeux hyper bruyantes ou il n’est pas vraiment possible de se relaxer sur les chaises en plastique 🙁

  3. Bon alors en toute franchise je ne me sentais pas concernée (égoiste bordelaise que je suis …) mais :
    – 1 – le début de ton article est parfait, ça ferait une préface idéale -je dis ça comme ça, hein 😉 –
    – 2 – non mais JE VEUX la même chose à Bordeaux !! ils veulent pas franchiser le concept par hasard ?! je m’occupe de lancer ça ici !!

    1. 1) Bah oui j’imagine bien que tu ne te sentais pas concernée 😀 !!! (Mais je suis la reine de la préface, et toi aussi, donc on sait accrocher le chaland!).
      2) Demande toujours ! 😀 Cela dit ça doit être compliqué de tenir le cap, financièrement les premiers temps, car l’investissement est tout de même conséquent !

Laisser un commentaire