24 petits bonheurs du quotidien pour attendre Noël : mon calendrier de l’Avent

Christmas-noel-hiver-boots-and-pepper-blog-maman-toulouse-calendrier-avent-whishlist-enfant-kid-kids-cadeau-cadeaux

 

Alors oui, c’est la saison des calendriers, des wishlists, des questionnements au sujet de ces fameux « cadeaux pourris ».

 

Et même si vos réseaux sont inondés de ces sempiternelles rengaines, j’avais envie d’en rajouter un peu. Encore. Une couche.

Si cette overdose ne vous a pas suffi, je vous invite à aller lire également les billets de Marie, qui nous dresse le portrait de cette course aux cadeaux hautement improbables dénichés dans les catalogues de jouets, de Virginie qui vous offre son best-of des cadeaux pourris, de Lau qui se demande comment aborder les questionnements des enfants au sujet du Père Noël,  et enfin le calendrier de l’avent de Julie qui vous réserve des surprises pour tout le mois de décembre, et Clarisse, qui avait également listé son propre calendrier l’an passé.

Et parce que j’adore découvrir d’autres petits bonheurs, je bondis sur l’idée de ma douce Frau Pruno, qui semble aimer Noël autant que moi, et qui me suggère de proposer un « blog-tag » ! Alors que ceux qui souhaitent rédiger leur propre calendrier de l’Avent de ces petits bonheurs m’envoient le lien de leur futur article, je le relaierai avec grand plaisir ! A vos claviers !

Mon calendrier de l’Avent

Et le mien, de calendrier de l’avent dans tout ça ? Et bien je vous le livre, car à défaut de pouvoir moi-même en ouvrir toutes les fenêtres cette année, j’espère qu’il vous inspirera lors de vos balades noëlesques.

J’en conviens, il est très stéréotypé et très gourmand, un peu bobo et parigot sur les bords, mais pour moi, le mois de Décembre se résume en 3 mots : nuit, lumières et chocolat. Ajoutez à cela un zeste d’euphorie, un soupçon de vent glacial, une poignée d’amis, saupoudrez le tout de pieds bien chaussés, et vous obtiendrez cette liste de 24 petits bonheurs quotidiens, 24 petits rituels que j’aime retrouver tous les ans, et qui permettent de patienter jusqu’à Noël :

 

  1. Remonter l’avenue Junot, s’arrêter Villa Léandre, rêver à cette maison qui nous attend un jour, et regarder les sapins s’allumer derrière les fenêtres à la nuit tombée ;
  2. Passer à la Mère de famille, acheter un chocolat praliné feuilleté, mais le dévorer avant même d’être rentrée ;
  3. Choisir un bon bouquin, se lover dans son lit et ne plus en bouger jusqu’au matin ;
  4. Faire le stock de pains crumpets chez Marks et Spencer Food, pour se donner le courage de s’extirper de dessous la couette ;
  5. Embarquer dans la voiture toute la famille en pyjamas, s’entasser sous des plaids pour aller voir les lumières de la ville ;
  6. Acheter des marrons et les garder entre ses mains, juste pour se réchauffer et se shooter à leur bonne odeur de grillé ;
  7. Flâner passage Jouffroy, admirer les maisons de poupées poussiéreuses, pousser jusqu’au passage des Panoramas et se poser pour boire un café serré ;
  8. S’arrêter au milieu de la cité Berryer, prendre un bain de guirlandes et de sapins, se croire à Londres pendant quelques minutes, et poursuivre sa route jusqu’à la Concorde pour…
  9. Se perdre dans les méandres de WHSmith et ressortir avec un tome collector d’Harry Potter ;
  10. Aller boire un chocolat chaud chez Angelina ;
  11. Remonter la rue Lepic, se poster contre les grilles du Sacré Coeur pour apercevoir la Tour Eiffel scintiller ;
  12. Retrouver une amie perdue depuis des années, s’installer sur un canapé, refaire le monde (ou du moins les années lycée), sous un plaid avec une tasse de thé ;
  13. Marcher dans le froid, nez au vent et pieds gelés, le long de l’avenue de l’Opéra ;
  14. Evidemment, tourner à gauche jusqu’aux Galeries, se mettre au centre de la coupole et lever la tête pour regarder ces milliers de fourmis affairées ;
  15. Aller manger une pizza à la Locanda de Pulcinella, rêver de la Hongrie, du Danube, et d’un voyage que l’on oubliera pas ;
  16. Prendre le bus 95 de nuit, s’assoir au fond, et rester assise le front contre la vitre pendant tout le trajet, admirer la Gare Saint Lazare, les gens qui courent, le Louvre et les quais ;
  17. Traverser la place saint Sulpice deux fois, pour rien, et terminer sa route en grignotant un macaron chez Pierre Hermé ;
  18. Remonter la rue Ménilmontant, en sautant et en tapant dans les mains pour réchauffer nos extrémités congelées, avant d’aller se trémousser le temps d’une soirée Tzigane à la Bellevilloise ;
  19. Se refaire l’intégrale de Friends en DVD ;
  20. Essayer de cuisiner des sablés, qui seront invariablement moches et brûlés ;
  21.  Trainer dans les librairies de livres d’occasion du Boul’Mich’, dénicher des éditions oubliées de Mangas et de BDs ;
  22. Organiser une soirée pré-noël, porter des pulls moches et ringards en jacquard, se faire des cadeaux débiles en s’empiffrant de truffes au chocolat et de foie gras ;
  23. Décorer la maison avec d’innombrables paillettes et bouts de papier déchirés et tressés, voir leurs yeux émerveillés ;
  24. Aller adopter un sapin à pieds, au marché.

Après ce parcours du combattant, il ne nous reste plus qu’à boire un chocolat trop chaud, souffler dessus, fermer les yeux, et savourer.

Alors voilà, j’espère que cette petite recette de bonheur aura pu vous donner du baume au coeur en attendant Noël, pour affronter le froid qui s’infiltre derrière les fenêtres, qui gèle les balustrades et les toboggans, ne nous laissant plus d’autre choix que d’enfiler nos bonnets à pompons et nos gants.

 

 

Si vous souhaitez lire un peu plus de ces douceurs de Noël, je vous invite à aller visiter les blogs suivants :

  1. Lise, Les carnets de la petite maison
  2. Marie, Picou Bulle
  3. Clémence, Mille vies de Maman
  4. Cécile, 3 enfants en 3 ans
  5. Wonder Mômes

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 réflexions au sujet de « 24 petits bonheurs du quotidien pour attendre Noël : mon calendrier de l’Avent »

  1. J’aime tellement cette période.
    Ta liste de l’avent fait envie et maintenant tu te dois de tout faire 😀
    Si le coeur t’en dit, j’avais fait un peu le même genre d’article sur le mien également il y a un an 🙂
    Je t’embrasse
    ps : ils sont jolis tous ces changements sur le blog

    1. Oh il faut que j’aille lire ta liste alors, je l’ajouterai en lien. Pour cette année, ce sera un peu compliqué, mais j’espère bien pouvoir poser une semaine de vacances à Paris l’année prochaine, pour attendre les fêtes comme il se doit :-).
      (et merci pour le nouveau style, je n’ai pas encore tout réglé et certaines images jouent les timides, mais j’y travaille héhé)

  2. Bonsoir, je suis la blogueuse à retardement 😛
    Alala ça me fait tellement regretter ces longues ballades dans paris (quand j’étais jeune, célibataire, insouciante) (mais pauvre) (donc frustrée).
    Se refaire l’intégrale de friends mais oui !! Et les comptes de la crypte (ça doit avoir sacrément vieilli…)
    C’est vrai que ça donne bien envie de faire sa propre liste … si je la commence maintenant je peux être prête pour Noël … l’an prochain. ça se tente.

    1. Je suis patiente… Gnark gnark gnark. Bon, et un de ces 4, on se la fait pour de bon cette balade dans Paris, entre jeunes presque célibataires, insouciantes mais riches parce que nos reconversions auront été un succès retentissant ! Et pour se réchauffer le soir, rien de mieux qu’un « Fais moi peur » !!!! Ils ont traumatisé mon enfance. Il devrait y avoir moyen de porter plainte. A méditer. Bises

    1. Ahhhh quelle bonne idée ! Frau Pruno, du blog Escarpins et Marmelade vient justement de me suggérer l’idée d’un TAG, alors si tu souhaites publier un article de ce genre, n’hésite pas à m’envoyer le lien, je le relaierai avec grand plaisir !

    1. Aaaahhhh Je compte sur toi pour la checker pour moi alors ! Cette année je n’aurai pas le plaisir de séjourner assez longtemps sur Paris pour ouvrir toutes ces petites fenêtre, mais savoir que d’autres le feront me donne envie d’enfiler un pull à gros flocons, des moufles et de trinquer avec toi au chocolat (ou à la Vodka 😉 ). Bises

Laisser un commentaire