Il reste des promesses

Here I am. Janvier. Lundi. Un café brûlant entre les mains. Je regarde poindre par la fenêtre une éclaircie.

 

Ce début d’année est surprenant, l’air glacé d’il y a quelques jours a laissé place au déluge, lui-même suivi d’une accalmie inattendue. Sans aller jusqu’à me perdre dans de délicieuses métaphores de comptoir, il me plait à penser que les bourrasques et les ondées vont et viennent au gré de nos humeurs. Ou l’inverse, qui sait…

 

La lumière, déjà si blanche et rasante, caresse mon carnet et mes stylos. La surface du verre d’eau posé non loin de mon clavier soupire, faisant écho au clapotis de mes doigts sur les touches abîmées.

 

Pas de résolution cette année, tout comme les précédentes, je m’en remets au hasard. Cependant, cet après-midi, Tom York susurre des promesses à mes oreilles et, séduite, je le laisse faire.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 réflexions au sujet de « Il reste des promesses »

  1. Quelle chance tu as ! Moi quand je suis à mon clavier je vois un mur blanc… Il faudrait peut-être que j’y remédie…
    Radiohead… tellement de souvenirs d’adolescence.
    Et si tes promesses c’est de nous offrir plus de tes mots, je prends !

    1. Radiohead a envouté pas mal de chambres d’ados je crois ;-).
      Et pour y remédier… Un mur bleu 😀 ? C’est vrai que je m’assois toujours face à la fenêtre, je suis certaine que la vue sur les toits et les nuages y est pour beaucoup…

  2. Tu es une poète dans l’âme.. J’adore. Ce que je peux aimer ton style.. J’aurai aussi dû te rajouter dans les talentueuses blogueuses de la blogo <3

    1. Merci Läetitia, ça me touche énormément ! Et pas besoin que tu me rajoutes dans une quelconque liste, tes petits mots sont déjà vraiment encourageants pour moi :-). Bises et à très vite (vu que tu sembles rester un peu connectée encore 😉 ).

  3. Quel titre (d’article), déjà… et puis, quel titre (de radiohead) aussi… tu es une promesse à toi toute seule, ma chère Sarah.
    Article court, mais si beau, toujours.

Laisser un commentaire