Femme entrepreneure #1 : transformer son salon en open space pour créer son entreprise

boots-and-pepper-blog-maman-toulouse-naissance-faire-part-elegant-annonce-cafe-filofax

Alors voilà, ce n’est peut-être pas flagrant au premier abord, mais entre deux lessives, des cernes à faire pâlir Beetlejuice, une montagne de légos vengeurs provoquant douloureusement vos orteils à la moindre allée et venue, un bavoir douteux traînant sous le canapé depuis deux jours heures, une épopée au marché avec poussette remplie à ras bord et menaçant de se retourner insidieusement à tout instant, peuvent germer les plus belles idées. De celles qui changent une vie.

Des femmes qui entreprennent

Cela fait maintenant plusieurs mois qu’une rubrique mettant en lumière les femmes entrepreneures, celles qui ont su tirer partie des aléas de la vie, me trotte dans la tête. Cette idée mûrit peu à peu, tandis que d’autres projets foisonnent et s’entremêlent. J’ai rencontré certaines de ces femmes passionnées et inspirantes dont j’aimerais tant vous parler, sans avoir encore osé vous les présenter ici.

boots-and-pepper-blog-maman-toulouse-naissance-faire-part-elegant-segolene
Crédit : Faire part Élégant

 

Puis une opportunité est arrivée : j’ai découvert l’histoire de Ségolène d’Ussel, mère de 5 enfants, journaliste reconvertie en chef d’entreprise qui a créé son site de création de faire-part en ligne : Faire part Élégant.  Son aventure m’a interpellée, et j’y ai vu le signe me poussant à me lancer.

 Une histoire de faire-part sur canapé

 

Tout a commencé sur un bout de canapé : l’idée que Ségolène attendait pour se lancer lui est enfin venue, en cherchant le faire-part idéal pour annoncer la  naissance de son fils aîné. Ne trouvant rien de satisfaisant et correspondant à ses attentes, elle a décidé de transformer son salon en open space et de lancer une gamme de faire-part sur mesure, vendus sur sa propre boutique en ligne : Faire part Élégant.

 

boots-and-pepper-blog-maman-toulouse-naissance-faire-part-elegant-annonce-sur-mesure
Créer votre faire-part élégant sur mesure

 

Elle propose des faire part pour annoncer toutes les bonnes nouvelles de la vie (naissances, mariages, remerciements), que vous pouvez entièrement customiser grâce à un outil de personnalisation en ligne. Son équipe de designers ajuste au besoin vos créations avant impression. Son aventure a de quoi nous inspirer, puisque son entreprise emploie aujourd’hui une vingtaine de personnes et ne demande qu’à continuer de se développer.

boots-and-pepper-blog-maman-toulouse-bebe-naissance-faire-part-elegant-annonce
À retrouver sur le site Faire-part Élégant

Quels sont les points communs de ces femmes qui osent ?

Souvent un grand besoin de liberté et l’envie de remettre en cause les schémas du sacro-saint-salariat bien établis.
Mais il suffit peut-être surtout d’adopter un regard plus optimiste, et de transformer en atouts les handicaps professionnels rencontrés : burn-out, grossesses et enfants en bas âge, car quelle femme n’a jamais été confrontée à ce fameux « problème du bébé » en étant convoquée dans le bureau de son supérieur hiérarchique qui, au mieux, lui demande de repousser à une date ultérieure ses projets de famille, voir au pire (histoire vraie) lui demande d’avorter ?
Pourquoi mettre ces femmes en lumière ? Parce que malheureusement, au delà de tous les beaux discours, et 70 ans plus tard, le deuxième sexe doit encore et toujours se battre deux fois plus, prouver ses compétences deux fois plus, tout en étant pour autant dévalorisé deux fois plus.

Et demain ?

J’écris ces mots depuis mon salon, sous le doux ronron de la machine à laver, les yeux cernés rivés sur le clavier, entre un légo fulminant et un bavoir désespérant. Je m’en vais bientôt aller trainer mes guêtres au marché, mais derrière mon visage fatigué, il y aura tous ces espoirs, tous ces projets, cette foisonnance qui me donne la force de me lever chaque matin, d’aimer et revendiquer l’étiquette que l’on me colle de femme au foyer. Cette parenthèse, outre le fait de m’avoir apporté mes deux plus beaux trésors,  accompagne mes rêves et leur offre un semblant d’horizon. La vie nous réserve souvent son lot de surprise, et si l’on prend la peine de se retourner, de regarder les dix années qui viennent de s’écouler, au delà du quotidien sans fin, se profilent les plus beaux destins.
Ces exemples de femmes qui ont tout envoyé valser, je commence à en avoir quelques-uns en réserve, mais pas encore assez. Si vous souhaitez témoigner, ou me présenter des femmes inspirantes, n’hésitez pas à m’écrire hello@bootsandpepper.com . Le long chemin ne fait que commencer.
Pour fêter le lancement de cette nouvelle rubrique « Femme entrepreneure », je m’associe  Ségolène, fondatrice de Faire part Élégant dans le cadre d’un partenariat, ainsi qu’à la douce Julie du blog Our Little Kosmos, et nous vous proposons de gagner deux lots d’une valeur de 50€ en bons d’achat à valoir sur le site Faire part Élégant.
Pour participer au concours, rien de plus simple : rendez-vous surma page Facebook  Boots and Pepper ainsi que sur mon compte Instagram Boots and Pepper(un finaliste Instagram et un autre Facebook avant de les départager) et sur la page Facebook de Our Little Kosmos et le compte Instagram Our Little Kosmos pour doubler vos chances. Le concours sera ouvert sur les réseaux sociaux du Lundi 12 Février 2017 au samedi 17 février 20h. Le tirage au sort sera effectué dimanche. Bonne chance à tous !
Femme-entrepreneure-pinterest-concours-boots-and-pepper-blog-maman-toulouse-naissance-faire-part-elegant-annonce-cafe-filofax
Rendez-vous sur Hellocoton !

19 réflexions au sujet de « Femme entrepreneure #1 : transformer son salon en open space pour créer son entreprise »

  1. Ah… ça me parle aussi. Dur de passer à l’acte.
    Dur aussi d’estimer son boulot. Bref, ce sont les pensées qui sous marinent dans ma tête toute la journée, depuis la table de ma cuisine (il n’y a pas de salle à manger ici), au milieu de notre vie remuante.

  2. Je viens de lire le roman de Raphaëlle Giordano, « Ta deuxième vie commence le jour où tu comprends que tu n’en as qu’une », l’histoire d’une femme qui ose vivre son rêve professionnel. Cela me fait tout à fait penser à ce que tu décris 🙂

  3. Bonjour
    Merci beaucoup pour cet article. Je me retrouve dans certains points, ayant décidé de me lancer en septembre dernier, l’open space est dans la chambre d’amis 🙂 . Mais il est vrai que mon entourage a une vision différente de la mienne; pour eux ils peuvent me parler dans la journée (skype facebook etc) puisque je suis à la maison donc je ne travaille pas vraiment alors que jamais ils ne l’auraient fait avant. Je pense que petit à petit quand mon projet sera complètement lancé ils auront une vision différente et c’est bien sur à moi de faire comprendre que je travaille et ne passe pas mes journées sur mon canapé à regarder la dernière série à la mode.
    A nouveau merci beaucoup pour ton article

    1. Hello ! C’est fou comme nous avons toujours besoin de nous justifier 😉 Je dois t’avouer que lorsque je travaille depuis chez moi, que des amis me disent « rejoins moi au bureau pour déjeuner » et que je réponds que je ne peux pas car j’ai du boulot, ils ne comprennent pas toujours… Mais tu as raison, quand l’activité se développe le regarde change. L’essentiel est tout de même de s’épanouir professionnellement, quelle que soit la voie choisie. Bon courage depuis ton open space 😉 et belle semaine à toi !

  4. J’ai trouvé ton article très intéressant ! Je n’ai (que) 22 ans, je suis toujours étudiante et finalement, moi qui rêvais, des années en arrière, d’une carrière digne « du diable s’habille en Prada », aujourd’hui j’imagine mon avenir d’une tout autre manière.

    Je pense qu’aujourd’hui nous avons certes tous les supports et les moyens possibles pour nous aider dans notre ascension personnelle et professionnelle, mais ça ne doit pas toujours être facile de se lancer.

    En tout cas, merci beaucoup pour ce post très inspirant !

    1. Hello, et merci d’être passée me lire ! C’est vrai que cette vision du CDI avant tout n’est peut-être plus la quête ultime. Peu à peu, on réalise que les carrières ne sont pas linéaires, et que les possibilités sont infinies. Encore faut-il se lancer, comme tu le dis !
      Je te souhaite une belle semaine.

  5. Mon but est aussi de transformer mon salon en open space !
    Mais c’est difficile de faire comprendre à l’entourage que non je ne vais pas rester dans mon canapé à ne rien faire.
    Super article qui me donne de l’espoir.
    Lorsque j’aurai tout envoyé valser pour installer mon entreprise dans mon salon, je te contacterai pour te faire part de mon témoignage !
    A bientôt !

    1. Oh oui avec grand plaisir ! Ce n’est pas évident, tant que les revenus ne sont pas conséquents et réguliers, la plupart des gens ont tendance à imaginer que l’on comate sur le canapé devant la télé ;-). courage à toi ! Bises

  6. Hello,

    Ton article est vraiment top ! Il donne de l’espoir est correspond tellement à ma vision des choses ! Je ne suis pas encore maman, mais étant en dernière année de master en communication et en alternance, développer mon blog et me lancer en tant qu’auto-entrepreneur est un défi, un vrai challenge pour moi, mais je pars du principe qu’il faut se battre, faire sa place et créer son métier de rêve !

    J’ai hâte de lire tes prochains articles de cette rubrique inspirante ! 🙂

    Bises
    Fanny du blog The cocooning factory

    1. Hello !
      Merci d’être passée me lire, cela fait tellement plaisir de voir que ces questionnements font écho à pas mal de personnes ! Je pense également qu’il faut savoir prendre du recul, et ne pas hésiter à se lancer si l’on a de belles idées. Nous sommes toutes (et tous 😉 ) différents, il n’y a pas qu’un seul chemin possible, j’espère que cette rubrique mettant en lumière les femmes qui osent permettra à d’autres de sauter le pas.
      Bises et belle semaine à toi !

Laisser un commentaire